Login or Register for FREE!
Subelement L08
Récepteurs.
Section L08
Quels sont les avantages de la conversion de fréquence dans un récepteur superhétérodyne?
  • La compression automatique et la suppression automatique du bruit de fond ("squelching")
  • La suppression automatique du bruit de fond ("squelching") et l'amélioration de la sensibilité
  • Correct Answer
    L'amélioration de la sélectivité et une conception optimale des circuits résonants
  • La détection automatique dans l'amplificateur RF et l'amélioration de la sensibilité

La transposition du signal reçu vers une Fréquence Intermédiaire (en anglais, "Intermediate Frequency") plus basse rend la sélectivité plus facile à réaliser: à titre d'exemple, 0.6% de 455 kilohertz = 2,7 kilohertz, 0.6% de 3,7 mégahertz = 22 kilohertz.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quels facteurs faut-il considérer lorsqu'on choisit une fréquence intermédiaire?
  • Correct Answer
    Le rejet de la fréquence image et la réception nonlective (réponse parasite)
  • Le facteur de bruit ("noise figure") et la distorsion
  • L'interférence aux autres services
  • La distorsion de transmodulation et l'interférence

Deux fréquences peuvent se mélanger à l'Oscillateur Local pour générer un produit à la Fréquence Intermédiaire: une en haut et l'autre en bas de l'Oscillateur Local. L'une d'elles est indésirable, c'est la Fréquence Image. À une Fréquence Intermédiaire basse, le gain et la sélectivité sont plus faciles, mais le rejet de la fréquence image en souffre. À une Fréquence Intermédiaire élevée, le rejet de la fréquence image est facilité, mais la sélectivité est plus difficile. Dans un récepteur à Double Changement de fréquence, le choix de la première Fréquence Intermédiaire facilite le rejet de la fréquence image, la deuxième transposition facilite la sélectivité. Par contre, la présence de 2 mélangeurs double le risque de réponses parasites.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

L'un des plus grands avantages du récepteur à double conversion par rapport au récepteur à simple conversion est qu'il :
  • est beaucoup plus sensible
  • produit un signal de sortie plus fort
  • Correct Answer
    est moins sujet au brouillage provenant de la fréquence image pour une sélectivité donnée de ltage d'entrée
  • est beaucoup plus stable

Deux fréquences peuvent se mélanger à l'Oscillateur Local pour générer un produit à la Fréquence Intermédiaire: une en haut et l'autre en bas de l'Oscillateur Local. L'une d'elles est indésirable, c'est la Fréquence Image. À une Fréquence Intermédiaire basse, le gain et la sélectivité sont plus faciles, mais le rejet de la fréquence image en souffre. À une Fréquence Intermédiaire élevée, le rejet de la fréquence image est facilité, mais la sélectivité est plus difficile. Dans un récepteur à Double Changement de fréquence, le choix de la première Fréquence Intermédiaire facilite le rejet de la fréquence image, la deuxième transposition facilite la sélectivité. Par contre, la présence de 2 mélangeurs double le risque de réponses parasites.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur, le filtre à cristal est situé dans :
  • Correct Answer
    les circuits FI
  • l'oscillateur local
  • l'étage de sortie audio
  • le détecteur

L'étage de Fréquence Intermédiaire est responsable de la majeure partie de la sélectivité. Des filtres à quartz ou des filtres mécaniques peuvent être utilisés à la Fréquence Intermédiaire. Aujourd'hui, le Traitement Numérique du Signal (en anglais, "DSP") est utilisé.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le récepteur superhétérodyne à conversions multiples de fréquence est plus sujet à la réception non sélective (réponse parasite) que le récepteur à simple conversion de fréquence à cause :
  • de sa plus grande sensibilité, ce qui introduit dans le récepteur des courants RF de niveau plus élevé
  • du fort travail accompli par la commande automatique de gain ("AGC") qui surcharge les étages commandés
  • Correct Answer
    du plus grand nombre d'oscillateurs et de fréquences de mélange employés dans la conception de ce type de récepteur
  • de la moins bonne sélectivité des étages FI qui résulte des nombreux changements de fréquence

Deux fréquences peuvent se mélanger à l'Oscillateur Local pour générer un produit à la Fréquence Intermédiaire: une en haut et l'autre en bas de l'Oscillateur Local. L'une d'elles est indésirable, c'est la Fréquence Image. À une Fréquence Intermédiaire basse, le gain et la sélectivité sont plus faciles, mais le rejet de la fréquence image en souffre. À une Fréquence Intermédiaire élevée, le rejet de la fréquence image est facilité, mais la sélectivité est plus difficile. Dans un récepteur à Double Changement de fréquence, le choix de la première Fréquence Intermédiaire facilite le rejet de la fréquence image, la deuxième transposition facilite la sélectivité. Par contre, la présence de 2 mélangeurs double le risque de réponses parasites.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur superhétérodyne à double conversion, quelles sont les fonctions respectives de la première et de la deuxième conversion?
  • Sélectivité et rejet de la fréquence image
  • Sélectivité et gamme dynamique
  • Rejet de la fréquence image et facteur de bruit ("noise figure")
  • Correct Answer
    Rejet de la fréquence image et sélectivité

Une première conversion vers une fréquence intermédiaire élevée positionne la fréquence image loin de la fréquence d'opération pour qu'elle soit aisément rejetée par les filtres de l'étage d'entrée. La seconde conversion vers une fréquence intermédiaire basse est responsable de la sélectivité pour protéger le récepteur des canaux adjacents.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel étage d'un récepteur comprend un circuit d'entrée et un circuit de sortie accordés sur la fréquence reçue?
  • Le détecteur
  • Correct Answer
    L'amplificateur RF
  • L'oscillateur local
  • L'amplificateur audio

Mot clé: ACCORDÉS. De tous les étages nommés, un seul fonctionne à la fréquence d'opération: l'Amplificateur Radiofréquence.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel étage d'un récepteur superhétérodyne est situé entre un étage accordable et un autre à fréquence fixe?
  • Correct Answer
    ltage mélangeur
  • l'amplificateur radiofréquence
  • l'amplificateur de fréquence intermédiaire
  • l'oscillateur local

Le concept du récepteur superhétérodyne est basé sur la transposition de la fréquence d'opération (qui peut changer de temps à autre selon les besoins) vers une Fréquence Intermédiaire fixe: le Mélangeur s'occupe de cette fonction en combinant la sortie le l'Amplificateur Radiofréquence avec le signal arrivant de l'Oscillateur Local pour alimenter la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

L'oscillateur local d'un récepteur à simple conversion de fréquence dont la fréquence intermédiaire est de 9 MHz fonctionne à 16 MHz. La fréquence de syntonisation est de :
  • 16 MHz
  • 21 MHz
  • 9 MHz
  • Correct Answer
    7 MHz

Dans un récepteur superhétérodyne, le concepteur peut choisir la fréquence de l'Oscillateur Local en haut ou en bas de la fréquence d'opération. Avec comme données, un Oscillateur Local à 16 mégahertz et une Fréquence Intermédiaire de 9 mégahertz, Il pourrait y avoir 2 réponses: la fréquence d'opération = Oscillateur Local MOINS Fréquence Intermédiaire ou Oscillateur Local PLUS Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Un récepteur à double conversion de fréquence conçu pour la réception en BLU comporte, en plus d'un oscillateur de battement :
  • Correct Answer
    deux étages FI et deux oscillateurs locaux
  • un étage FI et un oscillateur local
  • deux étages FI et trois oscillateurs locaux
  • deux étages FI et un oscillateur local

Mots clés: DOUBLE CONVERSION. Le récepteur à Double Changement de fréquence comprendra 2 Mélangeurs, 2 Oscillateurs Locaux et deux chaînes de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

L'avantage d'un récepteur à double conversion de fréquence par rapport à un récepteur à simple conversion est qu'il :
  • Correct Answer
    est moins sensible au brouillage dû à la fréquence image pour une sélectivité donnée de ltage d'entrée
  • ne dérive pas de la fréquence de syntonisation
  • donne une meilleure sensibilité
  • donne un signal audio plus fort

Deux fréquences peuvent se mélanger à l'Oscillateur Local pour générer un produit à la Fréquence Intermédiaire: une en haut et l'autre en bas de l'Oscillateur Local. L'une d'elles est indésirable, c'est la Fréquence Image. À une Fréquence Intermédiaire basse, le gain et la sélectivité sont plus faciles, mais le rejet de la fréquence image en souffre. À une Fréquence Intermédiaire élevée, le rejet de la fréquence image est facilité, mais la sélectivité est plus difficile. Dans un récepteur à Double Changement de fréquence, le choix de la première Fréquence Intermédiaire facilite le rejet de la fréquence image, la deuxième transposition facilite la sélectivité. Par contre, la présence de 2 mélangeurs double le risque de réponses parasites.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

L'étage mélangeur d'un récepteur superhétérodyne sert à :
  • éliminer du récepteur les signaux de la fréquence image
  • produire une fréquence audio pour le haut-parleur
  • Correct Answer
    transformer la fréquence du signal capté en une fréquence intermédiaire
  • permettre l'utilisation d'un certain nombre de fréquences intermédiaires

Le concept du récepteur superhétérodyne est basé sur la transposition de la fréquence d'opération vers une Fréquence Intermédiaire fixe: le Mélangeur s'occupe de cette fonction en combinant la sortie le l'Amplificateur Radiofréquence avec le signal arrivant de l'Oscillateur Local pour alimenter la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Un récepteur superhétérodyne conçu pour la réception en bande latérale unique (BLU) doit être muni d'un oscillateur de battement ("BFO") :
  • parce qu'il élimine par déphasage le signal de la bande latérale non désirée
  • parce qu'il réduit la bande passante des étages FI
  • parce qu'il produit un battement avec la porteuse du récepteur pour reconstituer la bande latérale manquante
  • Correct Answer
    parce que la porteuse supprimée doit êtreintroduite pour la détection

L'Oscillateur de Battement alimente le Détecteur de Produit pour la réception en Ondes Entretenues et en Bande Latérale Unique. Le mélange de la Fréquence Intermédiaire avec l'Oscillateur de Battement produit un signal audible. En Bande Latérale Unique, ce processus est appelé "réinsertion de porteuse" parce que l'Oscillateur de Battement doit recréer une référence exactement à la fréquence à laquelle la porteuse, supprimée à l'émetteur, serait apparue dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le premier mélangeur d'un récepteur mélange le signal d'entrée avec le signal de l'oscillateur local pour produire :
  • Correct Answer
    une fréquence intermédiaire
  • une fréquence audio
  • une radiofréquence
  • une fréquence d'oscillateur à haute fréquence

Le concept du récepteur superhétérodyne est basé sur la transposition de la fréquence d'opération vers une Fréquence Intermédiaire fixe: le Mélangeur s'occupe de cette fonction en combinant la sortie le l'Amplificateur Radiofréquence avec le signal arrivant de l'Oscillateur Local pour alimenter la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Si le signal appliqué à l'entrée du mélangeur d'un récepteur est de 3 600 kHz et la fréquence du premier étage intermédiaire est de 9 MHz, l'oscillateur local doit fonctionner à :
  • 10 600 kHz
  • 21 600 kHz
  • Correct Answer
    5 400 kHz
  • 3 400 kHz

Dans un récepteur superhétérodyne, le concepteur peut choisir la fréquence de l'Oscillateur Local en haut ou en bas de la fréquence d'opération. Il pourrait y avoir 2 réponses: Oscillateur Local = Fréquence Intermédiaire PLUS fréquence d'opération ou Fréquence Intermédiaire MOINS fréquence d'opération.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

La fréquence de l'oscillateur de battement est légèrement décalée (de 500 à 1 500 Hz) par rapport à celle du signal appliqué au détecteur afin :
  • de protéger le signal d'entrée contre le brouillage
  • Correct Answer
    de produire un battement audible avec le signal d'entrée
  • de faire passer le signal sans interruption
  • de produire de l'amplification additionnelle

L'Oscillateur de Battement alimente le Détecteur de Produit pour la réception en Ondes Entretenues et en Bande Latérale Unique. Le mélange de la Fréquence Intermédiaire avec l'Oscillateur de Battement produit un signal audible. En Bande Latérale Unique, ce processus est appelé "réinsertion de porteuse" parce que l'Oscillateur de Battement doit recréer une référence exactement à la fréquence à laquelle la porteuse, supprimée à l'émetteur, serait apparue dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Il est très important que les oscillateurs utilisés dans un récepteur superhétérodyne :
  • soient sélectifs et produisent un spectre pur
  • Correct Answer
    soient stables et produisent un spectre pur
  • soient sensibles et sélectifs
  • soient stables et sensibles

Les oscillateurs doivent être stables malgré les variations de voltage, de température ou les vibrations mécaniques. La pureté spectrale vise l'absence d'harmoniques, de bruit ou autres oscillations parasites; la pureté spectrale limite les réponses parasites (en anglais, "spurious responses", parfois dite "réception non sélective") issues des processus de mixage subséquents.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur superhétérodyne, un étage avant l'amplificateur FI comprend un condensateur variable connecté en parallèle à un condensateur d'appoint ("trimmer") et une bobine. Le condensateur variable sert à :
  • Correct Answer
    accorder l'oscillateur local
  • accorder l'antenne et l'oscillateur de battement
  • accorder l'oscillateur de battement
  • accorder à la fois l'antenne et l'oscillateur local

En amont de l'amplificateur de Fréquence Intermédiaire, deux étages pourraient devoir être accordés: le présélecteur et l'oscillateur local. Comme la question ne mentionne qu'un condensateur et qu'une bobine, un seul circuit peut-être accordé.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur superhétérodyne sans amplificateur RF, l'entrée du mélangeur est dotée d'un condensateur variable connecté en parallèle avec une bobine. Le condensateur variable sert à :
  • Correct Answer
    accorder le présélecteur sur la fréquence d'opération
  • accorder l'antenne et l'oscillateur de battement
  • accorder l'oscillateur de battement
  • accorder à la fois l'antenne et l'oscillateur local

Comme l'Amplificateur Radiofréquence n'est pas utilisé, un circuit d'accord d'antenne forme l'entrée du Mélangeur.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel étage d'un récepteur combine un signal d'entrée de 14,250 MHz avec un signal de 13,795 MHz de l'oscillateur local pour produire un signal de fréquence intermédiaire de 455 kHz?
  • L'oscillateur à fréquence variable (VFO)
  • Le multiplicateur
  • Correct Answer
    Le mélangeur
  • L'oscillateur de battement ("BFO")

Le concept du récepteur superhétérodyne est basé sur la transposition de la fréquence d'opération vers une Fréquence Intermédiaire fixe: le Mélangeur s'occupe de cette fonction en combinant la sortie le l'Amplificateur Radiofréquence avec le signal arrivant de l'Oscillateur Local pour alimenter la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quels sont les deux étages d'un récepteur superhétérodyne dont les circuits sont accordés à la même fréquence?
  • FI et oscillateur local
  • RF et FI
  • RF et oscillateur local
  • Correct Answer
    RF et premier mélangeur

En procédant par élimination, une seule réponse est raisonnable. L'entrée et la sortie de l'Amplificateur Radiofréquence fonctionne à la fréquence d'opération. La sortie de l'Amplificateur Radiofréquence constitue l'entrée du Mélangeur.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le mélangeur d'un récepteur superhétérodyne :
  • assure la démodulation des signaux BLU
  • Correct Answer
    produit une fréquence intermédiaire
  • produit des signaux parasites
  • sert d'étage tampon

Le concept du récepteur superhétérodyne est basé sur la transposition de la fréquence d'opération vers une Fréquence Intermédiaire fixe: le Mélangeur s'occupe de cette fonction en combinant la sortie le l'Amplificateur Radiofréquence avec le signal arrivant de l'Oscillateur Local pour alimenter la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

En parlant d'un récepteur, que veut dire l'expression "seuil du niveau de bruit" ("noise floor")?
  • Le signal le plus faible qui peut être détecté dans des conditions atmosphériques bruyantes
  • Le niveau minimal de bruit qui surchargera l'amplificateur RF du récepteur
  • La quantité de bruit généré par l'oscillateur local du récepteur
  • Correct Answer
    Le signal le plus faible qui peut être détecté, juste au-dessus du bruit interne du récepteur

Le bruit de fond interne du récepteur (en anglais, "noise floor" ou "seuil de bruit") équivaut au niveau de signal d'entrée qui produira un rapport Signal/Bruit unitaire, soit un signal tout juste égal au bruit interne. Le bruit de fond interne est évalué en mesurant le Signal Minimum Détectable (en anglais, "Minimum Discernible Signal"). Le Facteur de Bruit (en anglais, "Noise Figure" lorsqu'exprimé en décibels) compare le rapport Signal/Bruit à l'entrée versus la sortie pour en évaluer la dégradation par le bruit interne. Un Facteur de Bruit faible, caractéristique d'un système très sensible, indique que peu de bruit est ajouté.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel est le rôle principal de l'amplificateur FI dans un récepteur?
  • Améliorer le facteur de bruit ("noise figure")
  • Correct Answer
    Améliorer la sélectivité et le gain
  • Éliminer la distorsion de transmodulation
  • Améliorer la réponse dynamique

La sélectivité et une grande partie du gain du récepteur sont le fruit de la chaîne de Fréquence Intermédiaire. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Combien de gain doit avoir l'étage d'un amplificateur RF d'un récepteur?
  • Cela dépend du facteur d'amplification du premier étage de FI
  • Suffisamment de gain pour garder les signaux faibles sous le bruit généré par le mélangeur
  • Correct Answer
    Suffisamment de gain pour permettre aux signaux faibles de surpasser le bruit généré par le mélangeur
  • Autant de gain que possible, sans provoquer l'oscillation

L'Amplificateur Radiofréquence devrait contribuer juste assez de gain pour surmonter le bruit interne du Mélangeur. Un gain trop élevé réduit la dynamique (en anglais, "Dynamic Range"). En termes généraux, la dynamique est un ratio entre les signaux les plus forts qui peuvent être tolérés à proximité de la bande passante et le Signal Minimum Détectable (en anglais, "Minimum Discernible Signal").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelle est la principale utilité d'un amplificateur RF dans un récepteur?
  • Produire la tension de commande automatique de gain
  • Fournir la plus grande partie du gain du récepteur
  • Correct Answer
    Améliorer le facteur de bruit ("noise figure") du récepteur
  • Varier le rejet de la fréquence image du récepteur en utilisant la commande automatique de gain ("AGC")

La sélectivité et une grande partie du gain du récepteur sont le fruit de la chaîne de Fréquence Intermédiaire. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Comment exprime-t-on habituellement la sensibilité des récepteurs FM UHF?
  • Correct Answer
    Amplitude de signal RF pour obtenir un rapport SINAD de 12 dB
  • Amplitude de signal RF pour obtenir un taux d'erreur binaire ("BER") donné
  • Gain global en décibels
  • Facteur de bruit ("noise figure") en décibels

Le Facteur de Bruit (en anglais, "Noise Figure" lorsqu'exprimé en décibels) compare le rapport Signal/Bruit à l'entrée versus la sortie pour en évaluer la dégradation par le bruit interne. Un Facteur de Bruit faible, caractéristique d'un système très sensible, indique que peu de bruit est ajouté. Sous 30 mégahertz, le bruit atmosphérique et le bruit d'origine artificielle (en anglais, "man-made noise"), captés par l'antenne, sont de beaucoup supérieurs au bruit interne. À mesure que la fréquence d'opération s'élève, ces types de bruit deviennent moins gênants. À des fréquences ultra-hautes (UHF) et plus, le bruit interne devient le principal facteur qui limite la réception de signaux faibles. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit: pour les amateurs de signaux faibles sur 2 mètres et plus, l'étage d'entrée doit être conçu avec soin pour en réduire le bruit interne.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelle expression est en fait le rapport en décibels entre le signal maximal admissible (reproduit sans distorsion audible) et le signal minimal détectable (sensibilité) à l'entrée d'un récepteur?
  • Le facteur de bruit ("noise figure")
  • Correct Answer
    La gamme dynamique
  • Le paramètre de conception
  • La stabilité

En termes généraux, la dynamique est un ratio entre les signaux les plus forts qui peuvent être tolérés à proximité de la bande passante et le Signal Minimum Détectable (en anglais, "Minimum Discernible Signal"). Le Facteur de Bruit (en anglais, "Noise Figure" lorsqu'exprimé en décibels) compare le rapport Signal/Bruit à l'entrée versus la sortie pour en évaluer la dégradation par le bruit interne. Un Facteur de Bruit faible, caractéristique d'un système très sensible, indique que peu de bruit est ajouté. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur, plus le facteur de bruit ("noise figure") est faible, plus :
  • sa sélectivité est grande
  • sa stabilité est grande
  • Correct Answer
    sa sensibilité est grande
  • son rejet des signaux non désirés est grand

Le Facteur de Bruit (en anglais, "Noise Figure" lorsqu'exprimé en décibels) compare le rapport Signal/Bruit à l'entrée versus la sortie pour en évaluer la dégradation par le bruit interne. Un Facteur de Bruit faible, caractéristique d'un système très sensible, indique que peu de bruit est ajouté. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le bruit produit dans un récepteur bien conçu provient :
  • de l'amplificateur FI et du détecteur
  • Correct Answer
    de l'amplificateur RF et du mélangeur
  • du détecteur et de l'amplificateur AF
  • de l'oscillateur de battement et du détecteur

Le Facteur de Bruit (en anglais, "Noise Figure" lorsqu'exprimé en décibels) compare le rapport Signal/Bruit à l'entrée versus la sortie pour en évaluer la dégradation par le bruit interne. Un Facteur de Bruit faible, caractéristique d'un système très sensible, indique que peu de bruit est ajouté. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

En ce qui concerne la sensibilité d'un récepteur haute fréquence, pourquoi est-il relativement peu important que le facteur de bruit ("noise figure") soit très bas?
  • La distorsion ionosphérique des signaux reçus crée beaucoup de bruit
  • Sur les bandes HF, l'utilisation de la BLU et du code Morse surmonte le bruit
  • Quelles que soient les caractéristiques de l'étage d'entrée, les étages suivants produisent beaucoup de bruit dans les bandes HF
  • Correct Answer
    Le bruit externe causé par les humains ou par des parasites est plus fort que le bruit interne du récepteur

Sous 30 mégahertz, le bruit atmosphérique et le bruit d'origine artificielle (en anglais, "man-made noise"), captés par l'antenne, sont de beaucoup supérieurs au bruit interne. À mesure que la fréquence d'opération s'élève, ces types de bruit deviennent moins gênants. À des fréquences ultra hautes (UHF) et plus, le bruit interne devient le principal facteur qui limite la réception de signaux faibles. L'étage d'entrée (en anglais, "front-end") du récepteur, où les signaux sont minuscules, est principalement responsable du Facteur de Bruit: pour les amateurs de signaux faibles sur 2 mètres et plus, l'étage d'entrée doit être conçu avec soin pour en réduire le bruit interne.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

L'expression qui a trait de façon toute particulière à l'amplitude de signaux proches qu'un récepteur peut accepter sans dégradation du signal de sortie s'appelle :
  • l'indice de transmodulation
  • le facteur de bruit ("noise figure")
  • Correct Answer
    la gamme dynamique
  • la commande automatique de gain ("AGC")

En termes généraux, la dynamique est un ratio entre les signaux les plus forts qui peuvent être tolérés à proximité de la bande passante et le Signal Minimum Détectable (en anglais, "Minimum Discernible Signal"). La dynamique de blocage (en anglais, "Blocking Dynamic Range") vérifie quelle amplitude pourra avoir un signal fort hors de la bande passante avant de provoquer la désensibilisation d'un signal faible. La dynamique d'intermodulation (en anglais, "Intermodulation Dynamic Range") vérifie quelle amplitude pourront avoir deux signaux hors de la bande passante avant que n'apparaissent des produits d'intermodulation.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Normalement, dans un récepteur superhétérodyne, la sélectivité du bloc d'accord RF provient des circuits résonants utilisés à l'entrée et à la sortie de l'étage RF. Cette partie du récepteur est souvent appelée :
  • un préambule
  • un préamplificateur
  • un passeur-sélecteur
  • Correct Answer
    un présélecteur

Un présélecteur est un étage accordé qui limite la gamme de fréquences présentées au récepteur: il assure une sélection préliminaire. Le présélecteur pourrait, ou non, comporter un amplificateur: il peut être actif ou passif.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel circuit faut-il ajouter à un récepteur FM pour restaurer proportionnellement les basses fréquences atténuées?
  • Correct Answer
    Un circuit de désaccentuation
  • Un circuit de préaccentuation
  • Un prédiviseur ("prescaler") audio
  • Un suppresseur hétérodyne

En véritable FM, l'importance de l'excursion est indépendante de la fréquence modulante, elle n'est fonction que de l'amplitude de l'audio. En modulation de phase, l'excursion dépend du décalage imposé et de sa rapidité, une fréquence modulante plus élevée mène à une excursion proportionnellement plus importante même si l'amplitude demeure constante. Comme les normes commerciales ont été basées sur la Modulation de Phase, l'émetteur FM requiert un rehaussement artificiel de la réponse en hautes fréquences de façon à ce que les 2 types de modulation soient perçus avec la même intensité au récepteur. La préaccentuation est appliquée à l'émetteur FM. Le récepteur utilise la désaccentuation pour normaliser la réponse audio.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Que fait un détecteur de produit?
  • Il fournit les oscillations locales à l'entrée du mélangeur
  • Il amplifie et rétrécit les fréquences de la bande passante
  • Il détecte les produits de transmodulation
  • Correct Answer
    Il mélange le signal reçu avec une porteuse produite localement

L'Oscillateur de Battement alimente le Détecteur de Produit pour la réception en Ondes Entretenues et en Bande Latérale Unique. Le mélange de la Fréquence Intermédiaire avec l'Oscillateur de Battement produit un signal audible. En Bande Latérale Unique, ce processus est appelé "réinsertion de porteuse" parce que l'Oscillateur de Battement doit recréer une référence exactement à la fréquence à laquelle la porteuse, supprimée à l'émetteur, serait apparue dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Un récepteur qui produit de la distorsion seulement lorsqu'il capte un fort signal a ordinairement une défectuosité (ou mauvais réglage) dans :
  • Correct Answer
    la commande automatique de gain ("AGC")
  • l'amplificateur FI
  • l'amplificateur AF
  • l'amplificateur RF

"Une distorsion présente seulement sur les signaux forts est le symptôme habituel d'une défaillance de la Commande Automatique de Gain (en anglais, "Automatic Gain Control")," (ARRL Handbook 1985)

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur superhétérodyne avec commande automatique de gain ("AGC"), à mesure que la force du signal augmente, ce contrôle :
  • introduit de la limitation
  • Correct Answer
    duit le gain du récepteur
  • augmente le gain du récepteur
  • produit de la distorsion dans le signal

La Commande Automatique de Gain (en anglais, "Automatic Gain Control") ajuste à la baisse le gain du récepteur à mesure que le signal reçu augmente, de façon à garder la sortie constante. Selon la conception, la Commande Automatique de Gain pourra, soit, échantillonner le signal radio dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou le signal audio après la détection. La tension de contrôle qui en résulte est appliquée, soit, à un amplificateur de la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou, parfois, à l'Amplificateur Radiofréquence dans l'étage d'entrée.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur superhétérodyne, le signal FI amplifié est appliqué à l'étage appelé :
  • Correct Answer
    détecteur
  • amplificateur RF
  • sortie audio
  • oscillateur local

Rappelez-vous la Compétence de Base. Dans le schéma-bloc d'un récepteur, le Détecteur suit l'amplificateur de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le signal à bas niveau à la sortie du détecteur est :
  • Correct Answer
    appliqué à l'amplificateur AF
  • mis à la terre par l'intermédiaire du châssis
  • appliqué directement au haut-parleur
  • appliqué à l'amplificateur RF

Rappelez-vous la Compétence de Base. Dans le schéma-bloc d'un récepteur, l'Amplificateur Audiofréquence suit le Détecteur.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Le niveau de sortie global d'un récepteur AM/CW/BLU peut être réglé au moyen de commandes manuelles ou au moyen d'un circuit appelé :
  • commande automatique de fréquence
  • commande inverse de gain
  • commande automatique de charge
  • Correct Answer
    commande automatique de gain

La Commande Automatique de Gain (en anglais, "Automatic Gain Control") ajuste à la baisse le gain du récepteur à mesure que le signal reçu augmente, de façon à garder la sortie constante. Selon la conception, la Commande Automatique de Gain pourra, soit, échantillonner le signal radio dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou le signal audio après la détection. La tension de contrôle qui en résulte est appliquée, soit, à un amplificateur de la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou, parfois, à l'Amplificateur Radiofréquence dans l'étage d'entrée.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

La tension de commande automatique de gain ("AGC") est appliquée :
  • aux amplificateurs RF et AF
  • au détecteur et aux amplificateurs AF
  • Correct Answer
    aux amplificateurs RF et FI
  • aux amplificateurs AF et FI

La Commande Automatique de Gain (en anglais, "Automatic Gain Control") ajuste à la baisse le gain du récepteur à mesure que le signal reçu augmente, de façon à garder la sortie constante. Selon la conception, la Commande Automatique de Gain pourra, soit, échantillonner le signal radio dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou le signal audio après la détection. La tension de contrôle qui en résulte est appliquée, soit, à un amplificateur de la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou, parfois, à l'Amplificateur Radiofréquence dans l'étage d'entrée.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

La tension de la commande automatique de gain ("AGC") provient de l'un ou l'autre des deux étages suivants :
  • détecteur ou audiofréquence
  • Correct Answer
    FI ou audiofréquence
  • radiofréquence ou audiofréquence
  • FI ou radiofréquence

La Commande Automatique de Gain (en anglais, "Automatic Gain Control") ajuste à la baisse le gain du récepteur à mesure que le signal reçu augmente, de façon à garder la sortie constante. Selon la conception, la Commande Automatique de Gain pourra, soit, échantillonner le signal radio dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou le signal audio après la détection. La tension de contrôle qui en résulte est appliquée, soit, à un amplificateur de la chaîne de Fréquence Intermédiaire ou, parfois, à l'Amplificateur Radiofréquence dans l'étage d'entrée.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelles deux variables caractérisent l'essentiel de l'action de la Commande Automatique de Gain ("AGC")?
  • Niveau de suppression du bruit et pente ("Blanking level and slope")
  • Pente et largeur de bande ("Slope and bandwidth")
  • Niveau d'écrêtage et délai de fonctionnement ("Clipping level and hang time")
  • Correct Answer
    Seuil et délai de fonctionnement ("Threshold and decay time")

Le seuil ("threshold") du circuit AGC fixe le niveau de signal où s'enclenche la réduction de gain. Le délai de fonctionnement ("decay time") détermine le temps qui s'écoule après la disparition du signal fort et le retour à la normale du gain.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quel circuit mélange les signaux de l'amplificateur FI et de l'oscillateur de battement ("BFO") pour produire le signal audio?
  • Correct Answer
    Le détecteur de produit
  • La commande automatique de gain ("AGC")
  • Le bloc d'alimentation
  • L'oscillateur à fréquence variable

L'Oscillateur de Battement alimente le Détecteur de Produit pour la réception en Ondes Entretenues et en Bande Latérale Unique. Le mélange de la Fréquence Intermédiaire avec l'Oscillateur de Battement produit un signal audible. En Bande Latérale Unique, ce processus est appelé "réinsertion de porteuse" parce que l'Oscillateur de Battement doit recréer une référence exactement à la fréquence à laquelle la porteuse, supprimée à l'émetteur, serait apparue dans la chaîne de Fréquence Intermédiaire.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelle partie d'un récepteur superhétérodyne détermine le taux de rejet de la fréquence image?
  • La boucle de commande automatique de gain ("AGC")
  • Le filtre FI
  • Correct Answer
    Le présélecteur de l'amplificateur RF
  • Le détecteur de produit

La Fréquence Image est l'autre fréquence, indésirable, qui peut se mélanger à la fréquence de l'Oscillateur Local et produire une sortie du Mélangeur à la Fréquence Intermédiaire. La sélectivité présente en amont du Mélangeur détermine le taux de rejet de la fréquence image.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Comment appelle-t-on la diminution de la sensibilité dans un récepteur, lorsqu'elle est causée par un signal très fort tout près de la fréquence utilisée?
  • Baisse de gain du circuit antibruit ("squelch")
  • Atténuation du bruit de fond ("quieting")
  • Correct Answer
    La désensibilisation
  • L'interférence par transmodulation

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Qu'est-ce qui provoque la désensibilisation d'un récepteur?
  • Correct Answer
    Des signaux très forts sur une fréquence proche
  • Le gain du circuit antibruit ("squelch") ajusté trop haut
  • Le gain du circuit antibruit ("squelch") ajusté trop bas
  • Le gain audio ajusté trop bas

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Comment réduire la désensibilisation d'un récepteur?
  • Augmenter la largeur de bande du récepteur
  • Augmenter le gain audio de l'émetteur
  • Correct Answer
    Utiliser un filtre à cavité
  • Diminuer le gain du circuit antibruit ("squelch") du récepteur

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelle est la cause de l'intermodulation dans un circuit électronique?
  • Un manque de neutralisation
  • Correct Answer
    Les circuits ou les composants non linéaires
  • Pas assez de gain
  • Une rétroaction positive

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Quelle est la raison principale de l'utilisation d'une fréquence intermédiaire VHF dans un récepteur HF?
  • Pour éviter la production de signaux indésirables par le mélangeur
  • Correct Answer
    Pour éloigner la réponse image de la bande passante du filtre
  • Pour augmenter la gamme de syntonisation
  • Pour éliminer la distorsion de transmodulation

Que le concepteur ait choisi la fréquence de l'Oscillateur Local en haut ou en bas de la fréquence d'opération, la fréquence image est toujours séparée de deux fois la Fréquence Intermédiaire par rapport à la fréquence d'opération. Une fréquence intermédiaire très élevée place l'image bien au-delà de la bande passante du présélecteur.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

La distorsion d'intermodulation (brouillage) est produite par :
  • Le mélange de plus d'un signal dans le premier ou le deuxième amplificateur à fréquence intermédiaire d'un récepteur
  • Correct Answer
    Le mélange de deux ou de plus de deux signaux dans l'étage d'entrée d'un récepteur superhétérodyne
  • L'interaction de produits issus d'émetteurs à haute puissance situés dans le voisinage
  • Les étages à haute tension de l'amplificateur de puissance d'un émetteur à modulation d'amplitude ou de fréquence

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Lequel des énoncés suivants N'EST PAS une cause directe d'instabilité dans un récepteur?
  • Correct Answer
    L'exactitude du cadran d'accord
  • Le manque de rigidité mécanique
  • Les composants utilisés dans les circuits de rétroaction ("feedback")
  • Les variations de température

Mots clés: N'EST PAS. Les variations de température, de voltage ou les mouvements causés par un manque de rigidité mécanique vont tous causer un manque de stabilité dans la fréquence. Le choix des composants, notamment leur coefficient de température, est un critère primordial pour la stabilité. L' exactitude du cadran d'accord est la réponse attendue: ce genre d'erreur ne constitue pas une instabilité.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Ordinairement, le peu de stabilité en fréquence d'un récepteur provient :
  • du mélangeur
  • Correct Answer
    de l'oscillateur local et du bloc d'alimentation
  • du détecteur
  • de l'amplificateur RF

La stabilité est l'aptitude à demeurer sur une fréquence donnée malgré d'autres variations. L'Oscillateur Local fixe indirectement la fréquence d'opération. Les variations de température, de voltage ou les mouvements causés par un manque de rigidité mécanique vont tous causer un manque de stabilité dans la fréquence.

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Dans un récepteur, une gamme dynamique de faible étendue peut causer de nombreux problèmes lorsqu'un signal apparaît dans la bande passante ou même à l'extérieur de la bande passante du bloc d'accord RF. Dans les termes suivants, lequel n'est pas un résultat direct de cette déficience?
  • La transmodulation
  • Correct Answer
    La rétroaction
  • La désensibilisation
  • L'intermodulation

La désensibilisation du récepteur est un symptôme de la surcharge de l'étage d'entrée (en anglais, "front-end overload") où un signal fort, hors de la bande passante, réduit la sensibilité du récepteur. La solution première à la désensibilisation est de prévenir par filtrage que le signal brouilleur arrive au récepteur. D'autres symptômes de la surcharge sont l'intermodulation et la transmodulation: dans ces cas, de forts signaux poussent l'Amplificateur Radiofréquence ou le Mélangeur hors de sa plage d'opération linéaire, il en résulte des réponses parasites (en anglais, "spurious responses").

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Sur un récepteur VHF, lequel des essais suivants donne une bonne indication de son comportement en présence de forts signaux hors bande?
  • Point d'interception de troisième ordre
  • Gamme dynamique de blocage
  • Taux de rejet de la fréquence intermédiaire
  • Correct Answer
    Dynamique d'intermodulation de troisième ordre, espacement de 10 MHz

"La vérification de la dynamique d'intermodulation de troisième ordre avec espacement de 10 MHz ("FM two-tone, third-order dynamic range, 10-MHz offset ") est un test de la gamme dynamique sur une large bande pour récepteurs VHF, l'essai utilise deux signaux forts tout juste à l'extérieur de la bande amateure (là où logent habituellement les émetteurs pour téléavertisseurs). (...) Cet essai est un bon indicateur de la performance relative en termes d'intermodulation". (RFI - Intermodulation, ARRL, Ed Hare, W1RFI)

Droit d'auteur original; explications transcrites avec l'autorisation de François VE2AAY, auteur du simulateur d'examen ExHAMiner. Ne pas copier sans son autorisation.

Tags: none

Go to L10 Go to L14